Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/02/2013

DEPENSES EN PERSONNEL


Vous avez nombreux à me poser des questions sur ce sujet.

La moyenne des 5 dernières années ( 2007 à 2011 ) donne en € par habitant de dépénses en personnel les chiffres suivants:

               - CALVISSON            251

               -SOMMIERES            411

               -STRATE                     381

La strate correspond à la moyenne nationale des communes ayant entre 3.500 et 5.000 habitants. La moyenne sur 5 ans de Calvisson est plus significative du fait de population presque identique et ces 2 communes font partie de la C.C.P.S.

La différence de dépenses entre Sommières et Calvisson est d'environ 736.000 euros par an. Cette somme correspond globalement à la somme empruntée chaque année par Sommières.

Par calcul du coût moyen d'un salarié au niveau national dans les communes et de nos dépenses le nombre de salariés de Sommieres est d'environ 120 soit 39% de plus qu'à Calvisson.

Une économie en charge de personnel est donc nécessaire pour éviter un endettement croissant.

004.JPG

Par exemple ce chantier  a occupé 2employés municipaux quelques heures par jours mais pendant 15 jours ouvrés.   Une entreprise locale de maçonnerie aurait pu accomplir cette tache pour un coût moindre et dans un délai plus court. A partir de cet exemple on peut déduire qu'utiliser les entreprises privées permettrait de faire des économies substantielles.

La finalité est-elle de faire avec le coût maximum ou de confier les travaux à des entreprises du privé?

on nous plume.jpg

Les contribuables ne trouvent pas drôles cette façon de gerer notre commune.

Cour des comptes

 

Collectivités locales : la Cour préconise d’engager la responsabilité des maires devant la Cour de discipline budgétaire et financière afin de mieux réprimer les infractions en matière de finances publiques si des manquements graves sont constatés.

Il faut savoir DEPENSER UTILE et à moindre coût et supprimer le cumul des mandats:

                   

 

Commentaires

Bonjour,

Le débat public/privé n'est pas toujours à l'avantage du second. Par exemple dans le cas du fermage de l'eau, de l'enseignement ou de la santé.

Pour les municipalités, il faut voir qu'elles sont les tâches attribuées à ce personnel et ce qu'elles permettent d'économiser... où de dépenser.

Écrit par : Municiprivé | 20/02/2013

C'est partiellement Vrai pour les exemples choisis sous reserve de mettre en concurrence le privé et le public comme dans l'enseignement et la santé par la création du chéque éducation et alignement des tarifs du public sur le privé des coûts d'intervention et de subventionner la mission-éducation par une somme fixe par etudiants.
Concernant le fermage de l'eau ce n'est qu'à partir d'une certaine taille que la question se pose.C'est une question de frais généraux.

Écrit par : Moulin | 21/02/2013

Tout à fait...

Vivement le chèque éducation et l'alignement des tarifs du public sur le privé avec ses bénéfices, ses notes gonflées ou les étudiants pas terribles virés (ou les lycéens obligés de se présenter en candidats libres) pour ne pas faire d'ombre aux résultats.
Une aubaine qu'attendent avec impatience les boîtes à ingénieurs folkloriques et autres lycées...
On pourrait aussi voir ainsi fleurir des écoles communautaristes pour éviter que les populations ne se frottent entre elles...

Ou bien les cliniques privées de plus en plus présentes d'ailleurs dans le public mais surtout pas le service d'urgence lourdes qui lui ne rapporte pas beaucoup pour un investissement maximum.

Pour le fermage de l'eau, nous étions à un euro (c'est peu, c'est vrai) en régie sur un petit patelin. Nous sommes passés à 2 rapidement grâce à Veolia qui en plus n'entretient plus le réseau (il est plus lucratif de facturer une intervention de réparation que d'investir pour que la fuite n'arrive pas).

Mais courage, nous y allons droit...

Écrit par : Municiprivé | 22/02/2013

OUI,C'est regrettable pour les générations futures qui devrons payer nos dépenses. Mais vu mon age je ne ne serais pas là pour le voir et je ne peux exprimé qu'un regret.

Écrit par : Moulin | 23/02/2013

Les commentaires sont fermés.