Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/03/2013

ARGUS DES COMMUNES

En tapant: L'ARGUS DES COMMUNES sur le site google et en suivant les indications données vous aurez l'analyse de la commune de votre choix.

Voici un exemple et un comparatif:

 

Note des dépenses de la commune de Sommières: 09/20 est la note obtenue

1271519.jpg

 

                                      
par Monsieur Guy MAROTTE
                          Commune SOMMIERES (30250)  (4 547 habitants)                       


 
GARD (30)
Languedoc Roussillon
 
Palmarès des communes du département pour comparer:
FLOP 3
Communes les plus dépensières
TOP 3
Communes les plus économes

 

Le diagnostic financier

Dépenses

C’est le niveau de dépenses totales par habitant qui permet de calculer la note du maire de la commune, par comparaison avec les autres communes de même taille (En savoir plus sur la méthodologie).
Ce paramètre est important, car des dépenses élevées nécessitent des ressources élevées (impôts, subventions, dette...)
Les dépenses de la commune (rapportées au nombre d’habitants) sont la somme des dépenses de fonctionnement et des dépenses d’investissement de la commune. Les dépenses de personnel sont une partie des dépenses de fonctionnement, mais permettent d’avoir une idée de la bonne gestion de la commune.

Dépenses
Totales
par habitant

1405€

Dépenses de
Fonctionnement
par habitant:   974 €

 

Dépenses de
Personnel
par habitant:   424 €

 

Tendance depuis 2008:      4.6% par an

 

 

Le niveau de dépenses n’est pas suffisant pour dresser le bilan sommaire de la gestion de votre maire. Par exemple, une commune très dépensière (note principale proche de zéro) peut toutefois avoir une bonne note de santé financière, si par exemple la commune est riche ou bien gérée. Au contraire, une commune peu dépensière, mais avec de faibles ressources, peut avoir une mauvaise note de santé financière.

 

Prélèvements

Fiscalité locale
La fiscalité locale ne concerne qu’une partie des ressources de la commune. Les Prélèvements correspondent à l’ensemble des impôts prélevés par la commune sur les habitants et les entreprises de son territoire.

 

Prélèvements
Totaux
par habitant:   441 €

 

Tendance depuis 2008:     2.9% par an

 

 

Évolution des taux
La fiscalité locale repose pour l’essentiel sur 4 taxes différentes : la taxe d’habitation, la taxe sur le foncier bâti, la taxe sur le foncier non bâti et la contribution territoriale des entreprises. Les montants prélevés sont le résultat d’un calcul basé sur l’assiette (la base taxable) et les taux (le pourcentage de cette base prélevé par la commune). Seuls les taux sont votés par le conseil municipal.

 

2008:   128,13 %

 

2009:   128,13 %

 

2010:   128,13 %

 

2011:   128,13 %

 

 

L’évolution des taux représente l’évolution de la somme des 4 taux au cours du temps. Elle peut donc dépasser 100 %, car chacun des taux s’applique sur une base différente. Elle traduit bien l’action du maire en matière de fiscalité. À noter que la réforme de la fiscalité locale sur les entreprises peu entraîner une baisse artificielle, indépendante du maire, de la somme totale à partir de 2010.
Pour Sommières cela signifie un taux constant. L'augmentation des impôts de 2% par an environ est due à l'augmentation de la base.
                           

 

Dette

Quand les impôts taxes et subvention de l’Etat ne suffisent pas à financer les dépenses de la commune, le maire a recours à l’endettement auprès des marchés financiers.
Le remboursement des anciennes et nouvelles dettes a un coût croissant au fur et à mesure que la commune contracte de nouvelles dettes, ce sont les annuités de la dette.

Dette par habitant:  1926 €

 


Coût de la dette par habitant:  159 €

Tendance depuis 2008:    0.5% par an

 

 

La dette d’aujourd’hui est un paramètre important. Sans baisse des dépenses, elle risque de se traduire par une augmentation des impôts demain. Une dette importante est souvent l’héritage du passé et des équipes municipales précédentes sauf à Sommières.
 

Santé financière

0/20

La note de santé financière traduit la bonne ou la mauvaise gestion financière de la commune.

Elle compare les communes de même taille les unes aux autres sur un ensemble de 4 critères financiers :

  • le coefficient d’autofinancement
  • le ratio de rigidité structurelle
  • le ratio de sur-endettement
  • le coefficient de mobilisation du potentiel fiscal

Plus la note est mauvaise, plus la commune risque de rencontrer des problèmes pour équilibrer ses comptes dans l’avenir. Au contraire, une bonne note (relative) donne plus de marges de manœuvre.
Elle est élaborée à partir des données du ministère des finances par l’association Politic Angels. En savoir plus sur la méthodologie.

Le quotidien local Le Courrier Picard aprés les réactions de nombreux maires consacre un article détaillé aux notes de l’Argus des communes de Contribuables Associés pour les communes de la région de Compiègne. Il laisse également la parole aux maires des communes de Lassigny (4 / 20) et Guiscard (11 / 20) qui s’expriment sur la méthodologie.

                                          Que feront le Midi Libre ou La Gazette?

                                         Consacreront-ils un article sur le GARD?

Rappelons que chaque note est basée sur une comparaison de la dépense totale par habitant des communes et que c’est aux contribuables locaux de juger si les services rendus en valent la peine !

La baisse des dépenses et celle des impôts sera le point prioritaire pour 50% des électeurs(ices) et pour les 50% restants une question importante.

 

269276_440873565994105_335507318_n.jpg

est arrivé pour une saine gestion de notre commune

 

Les commentaires sont fermés.