Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/06/2014

LE RAS-LE-BOL FISCAL

 

 

!cid_D10A9B9C-EFB6-4424-B622-50E44B5D8C81.jpg

de faire des dettes que nous devrons payer au lieu de réduire les dépenses de fonctionnement Cela est difficile mais  est INDISPENSABLE

 

Nous pouvons mesurer le ras-le-bol fiscal des citoyens de nos communes par le nombre de visites sur les blogs:

http://lescontribuablesdesommieres.midiblogs.com.   le nombre a été de 4729 pour mai 2014,c'est le record depuis que ce blog existe et cela montre le rejet de la politique suivi par Odette le Menteur qui  affirme des choses que l'on sait fausses et nie le vrai
 

Sur le blog d'avançonsensemble( www.avancons-ensemble.fr/ ) pour Congénies Ce blog se propose de faire connaître les idées et les objectifs de ceux qui se sont présentés sur la liste Pour Congénies, avançons ensemble aux élections municipales de mars 2014 et qui continuent leur action pour le bien du village et la C.C.P.S,le chiffre est de 3333 pour mai 2014.

Agir ensemble contre la pression fiscale.jpg

Continuons à agir ensemble et nos élus seront obligés de nous écouter.

 

Les 2/3 des Français seraient prêts à réduire les prestations des services publics pour, en contrepartie, payer moins d'impôts selon l'économiste Arnaud Lavalade.

 

 

C'est ce que révèle un sondage BVA rendu public cette semaine. Comment interpréter cette évolution  de l'opinion publique ? Doit-il être considéré comme une menace ? NON,mais une réalité dont nos élus de tous bords politiques devraient tenir compte.

Pour 30250 Sommières

charges-fonctionnement-2012-commune-SOMMIERES.png

 Les dépenses de fonctionnement de 30250 Sommières sont de 1056 € par habitants contre 851 € pour la strate soit un écart de 205 € c.a.d. + 24% que rien ne justifie.

Pour Calvisson,commune de même strate les dépenses de fonctionnement sont de 521 € par habitants contre les 851 € de la strate soit un écart de - 330 € à savoir 63%.

Sommières peut-il justifier un tel écart?

Les commentaires sont fermés.