Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/03/2014

LA PAILLE et LA POUTRE

 

 

220px-Domenico_Fetti_-_The_Parable_of_the_Mote_and_the_Beam.jpg

il faut toujours regarder la poutre dans son œil avant de parler de celle de Danilet.

En 2003 le taux est passé de 14,9% à 15,23% soit + 22% soit en valeur absolu soit

+ 21 euros

Par contre actuellement le taux est de 19,34% soit + 32% par rapport à celui de 2003. En valeur  cela représente+ 242 euros.

Source des chiffres: mes avis d'impôt

Ce taux est resté le même durant ses ( 6 + 2 ) mandats.

Nous payons un impôt calculé sur le taux X par la base net d'imposition qui augmente chaque année de 1,5% en moyenne.

C'est de L'INCOMPETENCE de ne pas le savoir après 8 années de fonction.

Odette Le Menteur s’honorerait de regarder la poutre dans son œil et éviter qu'on le surnomme:

« LE DIABLE à DEUX CORNES : L’ORGUEIL ET LE MENSONGE ».

 

 

 

Variation annuelle de l'indice des prix à la consommation de 2001 à 2012 qui ne peut pas être un motif d'impôts plus élevés maintenant.
en %
Note : la variation annuelle de l'indice est l'évolution de l'indice moyen annuel. Cet indice est la moyenne arithmétique des douze indices mensuels.
Champ : ensemble des ménages en France ; indice des prix à la consommation (y compris tabac).
Source : INSEE, indice des prix à la consommation.
2001 1,7
2002 1,9
2003 2,1
2004 2,1
2005 1,8
2006 1,6
2007 1,5
2008 2,8
2009 0,1
2010 1,5
2011 2,1
2012 2,0

 

Déjà entendu, mais il serait bon de le réentendre avant
chaque consultation électorale...
 Notre Maire actuel accélère le processus mais ne pas
oublier que le clown antérieur avait ouvert les vannes,

La profession de foi conduit tout droit à la pauvreté pour tous,à l'application de la théorie du GENDER,

à approuver la dictature ,etc,etc,...


En 2003,il n'y a eu de hausse des impôts comme le prêtent Odette Le Menteur.J'étais conseiller municipal et j'ai demandé et obtenu un vote à bulletin secret du budget 2003.Le résultat a été positif et donc prétendre une hausse de 25% est un MENSONGE comme d'ailleurs pour celui de 2001 qui était un budget préélectoral à savoir minimiser les dépenses.

Cet exemple devrait servir de référence aux élus actuels s'ils veulent défendre les citoyens et non le Menteur.

A DIFFUSER LARGEMENT

 
 

 

 

 

 

 

21/03/2014

L'ARGUS DES COMMUNES

 

 

 

 

Vous avez été près d’un million à vous intéresser à la gestion financière de votre commune en consultant l’Argus de Contribuables Associés. Bravo, vous êtes des citoyens responsables !

Depuis janvier 2013, l’association Contribuables Associés a développé et mis à la disposition de tous les Français, l’Argus des communes, un outil unique qui note les 36 700 communes sur leurs dépenses et la gestion de leur maire pour faire vivre le débat démocratique.

Oui, ce sont plus de 5 millions de données, issues du ministère des Finances, que nous avons étudiées pour vous, en toute indépendance, pour que vous ayez tous les éléments-clés sur la gestion de VOTRE ville, et sur toute autre ville bien sûr !
Tout au long de l’année, nous faisons régulièrement évoluer notre Argus avec les nouvelles données de Bercy afin d’actualiser les notes voire les compléter avec des informations telles que les dépenses des communautés de communes.


Sans votre soutien, votre mobilisation, vos encouragements, votre détermination, nous n’aurions jamais pu mettre en œuvre cet Argus des communes.

Vous faites partie des électeurs vigilants : vous considérez que l’usage fait de vos impôts est un critère essentiel de votre vote pour les prochaines élections municipales.

L’Argus des communes s’est imposé dans les débats pendant cette campagne. Ensemble, nous en avons fait l’expérience : cet outil qui note la tendance des maires à dépenser votre argent est un excellent moyen de faire pression sur les élus, les équipes en place et les futurs candidats. Ils se rendent compte maintenant de la nécessité de justifier leurs dépenses ou de chiffrer leurs projets devant les électeurs.

La difficultés est que la lecture du programme est celui d'une démocratie populaire c.a.d. d'une dictature dont nous devrons subir les effets. LE VOTE S'IMPOSE pour éviter le pire.

En 2014, pour les élections Municipales, le Front National sera particulièrement attentif dans cette ville (Gard) dont le taux de chômage dépasse les 15.4% et d'autant plus que le programme aura comme conséquence de plus en plus de pauvreté.

 

Déjà entendu, mais il serait bon de le réentendre avant
chaque consultation électorale...
 Notre Maire actuel accélère le processus mais ne pas
oublier que le clown antérieur avait ouvert les vannes,

 
 

La profession de foi conduit tout droit à la pauvreté

que  pour tous,à l'application de la théorie du GENDER,

à approuver Poutine,etc,etc,...


 

 


 

 

15/03/2014

VOTER

 

1620765_10202639707587600_1619824321_n.jpg

L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Elle traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Ainsi, à l’occasion du référendum sur les accords de Matignon portant sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie en 1988, l’un des partis de l’opposition avait appelé ses partisans à s’abstenir pour s’opposer au texte. Néanmoins, l’abstention semble traduire une crise de la représentation et peut poser la question de la légitimité du pouvoir politique élu avec une faible participation.

Le vote blanc consiste à déposer dans l’urne une enveloppe vide ou contenant un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.

Le vote nul correspond à des bulletins déchirés ou annotés qui ne sont pas pris en compte dans les résultats de l’élection. Il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur n’a pas forcément souhaité que son vote soit nul (il a cru, par exemple, qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés.

Depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections les bulletins blancs seront, à compter du 1er avril 2014, décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais, comme auparavant, ils ne seront pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls).

Cette loi est l’aboutissement d’une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale en juillet 2012 qui avait pour objectif de faire reconnaître que le vote blanc est un acte citoyen qui se distingue de l’abstention – l’électeur s’étant déplacé jusqu’à son bureau de vote – et exprime une volonté politique de participer au scrutin pour dire son refus de choisir entre les candidats en lice. La prise en compte du vote blanc pourrait permettre de faire reculer le taux d’abstention.
Malgré que cette loi ne s'appliquera qu'à partir du 1/4/2014, notre devoir est de voter et de déposer dans l'urne une enveloppe SANS RIEN DEDANS pour montrer notre mécontentement à Odette Le Menteur.

 

3544693961.jpg

Incitation 300x250_AMNET_Facebook_SansMarianne.gif

MAIS BLANC