Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/05/2013

LES DEPENSES

               

 

 

une-ddc-12-maires-hd-hirondelles-212x300.jpg

Le dessinateur David Miège réagit aux propos d’Odette publique, la gueuse du fisc, en vous présentant son petit frère « Jean Caisse ».

30312_BnHover.jpg

Qui le frère:le maire de sommières ou le président de la C.C.P.S.?

En effet les 2 nous matraque fiscalement

2010_06_11_obligations.jpg

en nous vidant les poches.

colere2petit.jpg

524775_521414711228890_1163193215_n.jpg

601835_443847965706386_1602388775_n.jpg

                                          SEUL LA REALITE DES CHIFFRES COMPTE

05/04/2013

GASPILLAGE D'ARGENT PUBLIC

   

 

Parmi les nombreux postes de gaspillage nous en avons retenu 2 pour le moment à savoir les dépenses de fonctionnement et les frais financiers par comparaison entre Sommières et la moyenne des communes de population identique.

En 2009 la différence entre Sommières et une commune de même strate est de: 77418€,en 2010: 126.840€ et 2011: 154.972€. Entre 2009 et 2011 cette différence a doublé.

Pour 2012 les chiffres fournis par le ministére des finances ne sont pas encore disponible sur LES COMPTES DES COMMUNES,mais il devrait se situer vers 200.000€.

Le global sur 4 ans est une somme de 560.000€ environ qui,à mon point de vue,aurait du être affecté à la remise à niveau des frais financiers.

L'écart des frais financiers entre Sommières et une commune de même strate est de l'ordre de 182.000€ dont environ 30.000€ sont imputable à la différence d'endettement qui est de 145%.Mais la différence 150.000€ est due à une mauvaise gestion de notre argent.

A ma connaissance aucun service ne justifie un tel écart aussi bien sue les frais de fonctionnement que l'endettement ou les frais financiers.

cour-des-comptes

Ce n’est pas Contribuables Associés qui s’exprime ainsi, mais Didier Migaud, Président de la Cour des comptes, dans son discours d’introduction à l’audience solennelle de rentrée de l’institution, le 10 janvier 2013.

En présence du Premier ministre, des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, de plusieurs ministres et hautes personnalités civiles et militaires, il a clairement mis l’accent sur la nécessité de diminuer les dépenses publiques....

 

Sommières et la C.C.P.S vont nous faire souffrir.