Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2014

LES COMPTES DE CALVISSON

 

 

Sur calvisson-vu-par-moi vous trouverez les comptes administratif de 2007 à 2013 en cliquant sur les comptes de Calvisson.

De plus cette note concernant la C.C.CP.S. est plus que surprenante. Pourquoi doit-on aller à Sommières pour acheter des billets d'un spectacle se déroulant à Calvisson?

Comme chaque année, la C.C.P.S. finance et les Francas du Gard organisent le "Festival 1, 2, 3, Soleil".
Dans ce cadre, un spectacle sera donné à Calvisson le vendredi 24 octobre à 18h30.

Pour y assister, il faut aller chercher les billets d'entrée à Sommières  à l'office de tourisme.

Pourquoi ces billets ne seraient-ils pas vendus à Calvisson ?... où le spectacle est donné et, vraisemblablement, est le plus gros des spectateurs ... 

Moi, je trouve ça surprenant, même saugrenu (et je limite mes adjectifs ...) ... et je m'interroge ... La C.C.P.S. se limiterait-elle au seul territoire de la commune de Sommières ? Est-ce une communauté de communes?

Ne serait-il pas plus judicieux que les billets puissent être acheté aussi à la mairie du lieu où se déroule le spectacle?

10/10/2014

TAXE FONCIERE

 

 

se serrer la ceinture.jpg

 

La taxe foncière 2014 a augmenté par rapport à 2013.

En ce qui me concerne cette hausse est de 1,07%.

Durant le mandat de 6 ans,la hausse est de 16,3%.

Comment peut-on appeler cette évolution une STABILITÉ. L'écrire,c'est nier la réalité des chiffres et nous prendre pour des IMBÉCILES 

A Sommières en 2012, le taux de la taxe foncière sur le bâti est donc plus élevé de 33.32 % que pour des communes similaires.Et en 2013 l'écart s'est accru.

 

 

09/10/2014

NOS IMPÔTS

 

 

Le boulet de la dette.jpg

 

L’annonce de Manuel Valls d’une baisse des dotations de l’Etat de 11 milliards sur trois ans va de toute évidence peser sur les collectivités locales qui chercheront à gommer l’effet par une hausse des impôts« , note Olivier Régis du Forum des villes. Sans compter que les coûts engendrés par la mise en place de la réforme des rythmes scolaires risque fort de peser sur les budgets 2015 de nombreuses communes.

Nous en subirons les conséquences malgré des marges de manœuvre qu'Odette le Menteur n'utilisera pas