Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/06/2014

LES COMPTES ADMINISTRATIFS DE 30250 SOMMIÈRES

 

 

Logo de Sommières.png

LOGO DE SOMMIÈRES

 

Année

2004

2006

2012

2013

2014

Population

4144

4331

4557

 E 4650 ?

 

Impôts locaux

1279

1525

2054

 E 2066 ?

 

Frais de personnels

1782

1645

1968

 E 2010 ?

 

Emprunt

280

500

600

 E 1200 ?

 

Endettement

6642

7063

8617

 E 9500 ?

 

Fond de roulement

31

34

612

 E 35 ?

 

 

Les chiffres sont en milliers d'euros sauf pour la 1ére ligne

 

Source::http://alize2/finances.gouv.fr/communes/eneuro

Tous ces chiffres démentent soit la stabilité soit la diminution inventée par Odette le Menteur. Les couleuvres sont difficiles à digérer.

!cid_D10A9B9C-EFB6-4424-B622-50E44B5D8C81.jpg

A titre comparatif en 2012 Calvisson dépensait 1.208 milliers d'€ et Sommières 1968 milliers d'€ soit   + 63% à nombre d'habitants presque comparable. Pourquoi?

 

12/06/2014

LA RÉDUCTION DES DÉPENSES

 

images.jpg;;.jpg

Réunion du conseil de la CCPS du 22 mai 2014

Pierre Egly, notre représentant au conseil communautaire n'a pas pu participer à cette réunion. Il a établi ce bref résumé, assorti de quelques commentaires, fait à partir du procès verbal officiel.

De nombreuses commissions ont été constituées :

    - affaires scolaires, et périscolaires

    - finances

    - culture et patrimoine

    - affaires sociales et habitat

    - développement économique (P. Egly est membre pour Congénies)

    - collecte et valorisation des déchets (P. Egly  est membre pour Congénies)

    - petite enfance /jeunesse

    - environnement : forêt et développement durable

L'Office de tourisme de Sommières est devenu intercommunal depuis janvier 2013 En conséquence  la CCPS lui attribue une subvention de 88 500 €. Nous ne savons pas si cette dépense a été budgétée et sinon par quelle économie elle a été compensée.

Une dépense supplémentaire nouvelle est engagée pour la création de contenus multimédia sur la voie verte (mémoire ferroviaire). Là aussi,  est-ce utile ?

Une autre commission pour la zone de Corata à Sommières est créée. Encore une !...

Le projet d'expérimentation de la semaine scolaire doit être déposé avant le 6 juin, délai court pour engager des consultations.

A ensuite été décidée une modification des règlements de fonctionnement des structures  d'accueil petite enfance.

Le dernier point a été l’approbation de la convention entre la CCPS et l'association Les Bébisous à laquelle une subvention de 52 750 € a été accordée.

Au vu de décisions de ce conseil, on n’observe à ce jour aucune action visant à réduire les dépenses et pas de vision sur l'avenir.

L'impression qui se dégage est celle d’une gestion au jour le jour sans souci de contrôler les dépenses ( ce qui est contraire à l'objectif final pour réduire nos impôts )

A suivre…

 

1908040_1399318480356206_2065068531490360623_n.jpg

Attention à tenir vos promesses:RÉDUIRE LA DETTE

 

03/06/2014

LE RÊVE

 

 

                                       Ce n'était qu'un rêve par Roland Robert

 

 

I Have a Dream


J’ai fait le rêve que j’habitais un petit village du Gard où allait se construire une magnifique salle de spectacle de 800 places.



Bien qu'en augmentation le taux de la taxe d’habitation était de 9,95% et celui du Foncier bâti de 11,18% à comparer aux nôtres.


 Prenant ma voiture, je traversais le village à 52 km/heure car je suis un conducteur prudent.


Me réveillant, je constatais que j’habitais Sommières, où les impôts locaux sont  plus élevés .

Source en partie des contribuables spirontains

 

 

 

Servir ou se servir,tel est le dilemme pour un élu.Je propose que son seul objectif soit SERVIR. Pour cela il faudrait supprimer la rémunération des délégués et demander à la C.C.P.S. de verser directement à  la commune de Sommières l'indemnité des vices-présidents et d'affecter ces sommes à la réduction de la dette.

dette-pub.jpg

pour diminuer son impact sur nous qui la subissons sans avoir RIEN demander.

 Odette le Menteur devra comprendre un jour que les contribuable en ont assez de souffrir et qu'ils refusent de MOURIR pour son idéologie.

l

La presse locale pourrait réserver quelque considération à ceux qui n’ont pour tort que celui d’avoir (presque) toujours raison. 

 

Bédarieux : pas d’augmentation des impôts locaux et pas de recours à l’emprunt: exemple à suivre. Pas d'augmentation d'impôts signifie voter un taux à 98% de l'ancien.